ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Polynésie française

Bâtiment

Action locale

Améliorer la connaissance

Outils d'aide à la conception bioclimatique des bâtiments

Le laboratoire GEPASUD de l’Université de la Polynésie française, en partenariat avec l’Université de La Réunion, a répondu à un appel à projets lancé par le Ministère de l’Outre-Mer (MOM) afin de mener une action de recherche appliquée, sur deux ans, dans le domaine de la conception bioclimatique des bâtiments en Polynésie française. Le projet est lauréat et obtient un financement conjoint du MOM, de l’ADEME Polynésie française, de la CCISM et de l’UPF.

Le projet COBIOPOL a été élaboré avec trois types d’objectifs :
• Objectifs scientifiques
- Développer une expertise locale concernant la conception bioclimatique des bâtiments et la maîtrise de l’énergie adaptée au contexte polynésien.
• Objectifs « industriels »
- Transfert d’expertise vers les secteurs industriels afin d’améliorer les pratiques industrielles et la qualité des produits industriels locaux.
- Identification et qualification de références démonstratives pour les acteurs industriels et publics.
Soutien au développement de filières locales de production de matériaux de construction.
• Objectifs environnementaux
- Contribuer à réduire la consommation et l’appel de puissance électrique des bâtiments polynésiens en réduisant la puissance et la consommation des systèmes de climatisation.
- Contribuer à améliorer les conditions de confort dans les bâtiments non climatisés par une conception thermique adaptée permettant de limiter le recours à la climatisation

Le rapport final propose la synthèse des travaux menés dans le cadre du projet COBIOPOL.

Télécharger le rapport final du programme COBIOPOL. (PDF - 2.7Mo)

Aider à la réalisation

La charte de qualité pour les audits énergétique

L’ADEME souhaite inciter lesmaîtres d'ouvrages et gestionnaires de bâtiments à s’engager sur la voie de l’utilisation rationnelle de l’énergie. Ainsi, par le biais de la convention ADEME-Polynésie française pour l’accompagnement de la politique énergétique, l'ADEME apporte des subventions pour la réalisation d’audits énergétiques à hauteur de 50 à 70 % du montant HT de l’étude.

Dans ce but, l'ADEME et la Polynésie française ont mis en place une charte de qualité des audits énergétiques, afin de garantir aux bénéficiaires que les audits énergétiques menés par les bureaux d’études signataires de cette charte seront de qualité et à des coûts justifiés.

Téléchargez la charte de qualité des audits énergétiques en Polynésie française (PDF - 195.6Ko)

Les bureaux d’étude signataires de cette charte, s’engagent à la respecter et sont reconnus aptes à mener des audits énergétiques pour le compte des demandeurs de subvention auprès de l’ADEME.

Téléchargez la liste des signataires de la charte de qualité des audits énergétiques en Polynésie française (PDF - 180.8Ko)

 

La démarche QEB-FARéco

Le cahier des charges type d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) « FARéco » pour la Qualité Environnementale du Bâti (QEB) est un outil d’aide à la décision qui s’inscrit dans une stratégie globale de développement de l'éco-construction sur le territoire et couvre le projet depuis la phase de conception des travaux, ou de rénovation, jusqu’à la phase de réalisation.

La démarche QEB « FARéco » met en lumière la notion de performance environnementale du bâtiment, appliquée à la Polynésie française. 

Téléchargez le cahier des charges (PDF - 509.4Ko)

Cet outil a été utilisé pour la première fois sur le territoire, par les lauréats de l’appel à projets pour promouvoir la Qualité environnementale du bâti, lancé en 2012 par la Polynésie française et l’ADEME.

Offre locale en accompagnement QEB

Depuis 2013, une soixantaine de professionnels polynésiens peut contribuer à répondre à vos besoins de démarche en Qualité Environnementale du Bâtiment (QEB).

En effet, plusieurs modules de formation à l’éco-construction ont été dispensés par un groupe d’experts en conception bioclimatique, afin de favoriser la connaissance en matière de sobriété et d’efficacité énergétique des bâtiments. Cette formation a été organisée par la Polynésie française et l’ADEME, en partenariat avec la CCISM.

Des attestations de formation ont été remises à chaque participant.  En complément de cette formation, les experts ont également assuré des sessions de sensibilisation aux différents acteurs publics du territoire, tels que les maires ou encore les membres du CESC.

Voir le programme détaillé des sessions de formation passées (PDF - 384Ko)

La charte « Chantier Responsable »

Le document « Chantier Responsable » est une charte d’application volontaire à destination des maîtres d’ouvrage et des entreprises. Elle a été conçue conjointement par la CCISM, la Polynésie française et l’ADEME afin de mieux coordonner les prestataires lors d’un chantier et d’avoir ainsi un meilleur suivi des différents déchets générés. Ce suivi permet une meilleure performance dans le tri de ces déchets, puis leur évacuation vers les filières de traitement adaptées. La charte aborde les points suivants :

  • le respect de la réglementation existante ;
  • la gestion des déchets ;
  • la prévention des différents types de pollution (pollution des sols, des cours d’eau et de l’air) ;
  • le respect de la biodiversité et la limitation de l’érosion ;
  • la réduction du bruit.

Il s’agit de valoriser les maîtres d’ouvrage et les entreprises qui souhaitent adhérer à cette charte en leur permettant de bénéficier de recommandations techniques, et de mettre également en avant leur engagement en faveur du développement durable et du respect de l’environnement.

Téléchargez la charte « Chantier Responsable (version pilote) » (PDF - 1.8Mo)

Règlementation énergétique des bâtiments en Polynésie française

Dans sa politique de transition énergétique, la Polynésie française, en partenariat avec l'ADEME, a lancé l’élaboration d’une réglementation énergétique des bâtiments. L’objectif d’une telle réglementation est de fixer, de manière concertée, un cadre réglementaire pour des constructions énergétiquement plus sobres et respectueuses de l’environnement.

Après la réunion de lancement en juin 2015, une première concertation réunissant divers acteurs du secteur du bâtiment s’est tenue en octobre 2015. Elle s’est déroulée sous la forme de 2 ateliers traitant chacun une thématique spécifique concernée par la future réglementation, suivis d’une réunion plénière présentant l’avancement des travaux et laissant place aux échanges.Une seconde concertation a eu lieu fin janvier 2016, sous le même format que la précédente.

La prochaine et dernière concertation est prévue pour début avril 2016, sous un format un peu plus dense puisque ce sont 6 ateliers thématiques qui seront organisés, toujours suivis d’une réunion plénière.
Le rendu du contenu technique de la réglementation est attendu courant juin 2016.

Développer l'information et la communication

Le guide référentiel éco-construction « FAREco »

Sortie du guide « FAREco : guide polynésien de l’éco-construction »

L’ADEME, la Polynésie française et la CCISM ont organisé en 2013 et 2014 des formations à l’éco-construction en milieu tropical. En parallèle de ces formations, des ateliers de concertation ont été mis en place, avec notamment pour but l’élaboration d’un guide d’éco-construction adapté à la Polynésie française : le guide FAREco.

Le guide FAREco s’adresse à tous les acteurs du bâtiment en Polynésie française qui souhaiteraient acquérir de nouvelles compétences ou parfaire leurs connaissances afin de concevoir et de construire des bâtiments moins énergivores et plus respectueux de l’environnement. Il expose les principes fondamentaux de l’éco-construction et de l’architecture bioclimatique.

Télécharger le guide FAREco. (PDF - 11Mo)

Le guide « Construire avec le climat en Polynésie française »

Le guide « Construire avec le climat en Polynésie française » est un guide réalisé par la Polynésie française et l’ADEME à l’attention des particuliers.

Il rassemble, à travers 4 grands thèmes (le climat, les apports solaires, la ventilation naturelle et les équipements), les grands principes de l’éco-construction en Polynésie française. Ce guide donne des pistes de réflexion pour construire ou aménager un fare en harmonie avec les potentiels de son environnement et en tenant compte des contraintes naturelles, ceci afin de garantir le confort de ses habitants. Le guide donne enfin des conseils pour réduire sa consommation d’électricité grâce à des actions simples et peu coûteuses.

Téléchargez le guide "Construire avec le climat en Polynésie française." (PDF - 10.5Mo)

La Maison des Éco-constructeurs

Suite à la formation à l’éco-construction organisée par la Polynésie française et l’ADEME, un groupe de professionnels locaux (architectes, bureaux d’étude, entrepreneurs,…) a créé l’association « la Maison des Éco-Constructeurs » pour approfondir la notion de qualité environnementale du bâti et contribuer à son développement sur le fenua.

Son but est de promouvoir les techniques de l’éco-construction pour aménager plus durablement le territoire, dans une logique d’économies d’énergie, de préservation et de valorisation des ressources locales.

Cette initiative est soutenue par la CCISM, la Polynésie française et l’ADEME.

Consultez le site de la Maison des Éco-constructeurs